Mon travail en quelques mots

rempla

Je suis ce qu'on appelle une brigade, un TZR, ZIL, soit MC ou FC, traduisez professeur des écoles remplaçant. Le pompier des écoles quoi...

Alors voici une journée type (quand je n'ai pas de remplacement) :

L'inspection de ma circonscrition (la petite voix qui nous guide) m'appelle le matin vers 9h, alors que je suis dans mon école de rattachement, en aboyant :

- Mr X ? Il faut que vous soyez à 8h30 à l'école truc dans la ville machin pour remplacer quelqu'un (forcément j'ai une machine à remonter le temps de fonction, donc pas de problème !!). C'est urgent (c'est toujours urgent de toute façon). J'ai l'impression que si des fois ils le précisaient pas, ben j'irai boire une bière au bar avant d'y aller...

- je pense "CHEF oui CHEF !!" mais je dis : oui bien sur, quel est le niveau de classe ?

- je ne sais pas mais dépêchez vous.

- le nom de la personne à remplacer ?

- je ne sais pas mais faites vite

- vous auriez svp l'adresse de l'école ?

- euh, non... mais vous n'êtes pas encore parti ????

- si si, j'y suis preque...

La suite arrive une fois sur deux... Après les pages jaunes sur mon téléphone, j'appelle l'école en question pour être sur qu'il n'y ait pas déjà un remplaçant (si si c'est utile je vous jure) et après mappy je prend la route. Pendant le trajet en voiture, cette fois c'est l'inspection académique (la grosse voix qui nous baillonne) qui m'appelle. Je décroche bien sur en toute illégalité, risquant de perdre une journée de salaire si je rencontre quelques collègues fonctionnaires sur la route. Il est donc déjà pas loin de 9h45 :

- Mr X ?

- euh oui... (ben oui malheureusment c'est bien moi)

Je ne suis plus très loin de l'école truc dans la ville machin, quelques fois ça arrive alors que je suis dans l'école devant les gamins.

- Vous devez vous rendre à 8h30 à l'école bidule de la ville trucmuche pour un remplacement très urgent.

- Je suis déjà vers (ou dans) l'école truc pour un rempla, voyez avec quelqu'un d'autre... peut être...

- non, non, c'est vous que je veux (et d'habitude j'adore entendre ça, mais pas là !!)

- oui mais là je suis sur un rempla aussi urgent que le votre.

- JE suis l'inspection académique et donc prioritaire sur votre circonscription et surtout je vous demande pas votre avis, vous allez où je vous dis !!!

(je vous résume parce que là quand ça part comme ça, je vous assure que ça dure un peu !)

Autant dire que je ne rentre pas dans une classe avant 10h30 (parait pourtant que c'était urgent !!)

Voilà comment commence la belle journée de l'Instit : pas du tout comme à la télé !!!!

 

Morale : Gérard Klein devrait avoir une Delorean pas une moto... AMEN

 

 

Posté par generics